LA COMMUNICATION AUTOUR DE « CROIS EN MOI » DE SANTRINOS RAPHAEL : ON EN PARLE

DEVENIR PRO

Nous sommes Mardi le 16 Avril 2019 au soir. Je viens de prendre une bonne douche et c’est exactement sous la douche que je me suis rappelé que je me devais ce billet ; à vous également bien-sûr. Cela fait un lustre que je n’ai pas rédigé des articles dans la catégorie Pro. C’est le moment alors de s’y lancer et d’apporter comme je sais bien le faire ma pierre à l’édifice. Ce billet porte sur la communication autour d’un album en général et plus particulièrement sur celui de Santrinos Raphael. Vous l’aurez deviné ; il y a quelque chose de très intéressant dans sa manière de faire la promotion de ses projets et ça doit être un modèle.

Je ne vais pas me mettre dans la présentation de Santrinos en espérant que tout le monde sait de qui il s’agit. Mais si je devais aller dans ce sens, je dirai : Santrinos, c’est ce jeune sacré meilleur album aux All Music Awards 2018 avec son projet ‘’CROIS EN MOI’’ et il est le couchou des filles, un peu comme moi. Vous voyez ce que je veux dire ? J’ai eu à suivre ses sorties de très près et je peux vous assurer qu’il y a du professionnalisme dans ce qu’il fait. C’est le genre d’artiste qui sait ce qu’il fait et sans nul doute là où il va. Je pense que personne ne peut affirmer le contraire. (Là je me demande si tu sais que je rentre déjà dans le vif du sujet).

Je vais passer l’étape où je dis qu’il faut de l’argent pour faire de la musique, le talent seul ne suffit pas. Je veux juste qu’après le talent, il faut que le fric soit là pour faire des tapages autour du projet qui au préalable est nickel. Et c’est parce que le morceau est impeccablement bien réfléchi que l’argent puisse faire quelque chose. Je sais que vous êtes d’accord. Et nous sommes également d’accord que Santrinos a du talent, du moins ce qu’il faut et le thème de sa musique est incroyablement bien choisi : il chante l’amour, la vie de couple, la femme et il le fait très bien. C’est une bonne base. Il a la voix, le flow, le style et tous les condiments pour séduire n’importe qui. Tu n’as pas besoin de voir le gars pour tomber sous son charme, il suffit d’avoir quelques-uns de ses titres dans sa playlist.

Le produit est bien vendable sur le marché quand le producteur a bien réfléchi sur la conception, les paroles, la manière de débiter ces paroles et surtout la mélodie qui accompagne le tout. Quand on écoute Santri, on ressent cette force-là autour de lui, on sait que chaque mot est bien choisi et bien placé dans son contexte. Tout est maintenant bien réuni pour vendre. Mais au passage, il faut séduire, il faut donner gratuitement. C’est à ça qu’on voit sur les sites de téléchargement des titres comme fiançailles. Après le succès ahurissant de ce dernier, d’autres titres ont suivi pour faire kiffer les fans et faire faire asseoir le nom de la nouvelle coqueluche de la musique Togolais. Je pense que même sans avoir l’équipe solide de communication autour de la chose, les morceaux auraient eu leur succès mais ce fut un plus pour l’artiste de disposer dans son équipe ces puissants réseaux de communication. Ce fut spectaculaire le résultat : il devient numéro 1 sur toutes les bouches des filles et des gars au cœur sensible ; même moi je kiffe sa musique, disons que je suis obligé.

Le public est maintenant conquis et acquis. Il faut alors sortir un album, un disque pour offrir aux fans de quoi l’avoir en continue dans leurs oreilles. C’est là que ça devient intéressant. L’album de 18 titres est lancé. Je mets la tracklist et juste après un méga concert live au Palais des Congrès pour faire vivre la vraie musique aux fans. Le Palais étant plein aux ¾, le défi de remplir cet espace était presque relevé. Il devient tête d’affiche sur tous les concerts et spectacles. Ce qui est bluffant, c’est la cadence de la mise en ligne des derniers titres de l’album sur sa chaine YouTube pour permettre à la dernière minute (disons pour offrir gratuitement aux radins le reste de l’album) aux autres de l’avoir. Il faut donc attendre chaque semaine pour découvrir un nouveau titre de l’album et ce gratuitement.

Tracklist « CROIS EN MOI »

  • 1. Ton numéro (feat Douglas)
    2. Juste une soirée
    3. Dribblé
    4. Cric Crac
    5. Toute la nuit (feat Bobino)
    6. Lonlon
    7. Lomé By Night
    8. My Moona
    9. Effondré
    10. Boto (feat Irok)
    11. Ajanvi
    12. Bae
    13. Mon choix
    14. Crois En Moi
    15. Fiançailles
    16. A qui la faute
    17. Belifornia Love
    18. Je vous aime

Ce que je veux juste dire, c’est qu’un artiste, ce n’est pas juste entré dans un studio et chanter mais c’est également de la stratégie, c’est du marketing et quand tout est bien réuni, tout le reste sera facile dans le sens où votre projet deviendra viral sans même à avoir à dépenser beaucoup. Un truc du genre le sel n’a pas besoin de publicité et si vous l’avez bien remarqué, plus de sorties de projets, il est ouvert aux collaborations pour aider les autres à se faire connaitre ; professionnel non ?

Je le rappelle : la musique, c’est de l’investissement après le talent. Sinon comme je le dis souvent, vous allez continuer à supplier ici et là pour qu’on vous aide (gratuitement) à faire connaitre votre musique.

2 thoughts on “LA COMMUNICATION AUTOUR DE « CROIS EN MOI » DE SANTRINOS RAPHAEL : ON EN PARLE

  1. J’ai aimé l’article, surtout le rappel « vraiment c’est l’argent qui fait la musique, et non c’est la Zik qui du fric ». Il est temps que nos jeunes artistes, je repète ces jeunes qui se disent artistes, il est temps d’investir financièrement dans le domaine (projet). Sinon le produit peut être bien, nickel mais vous aurez aucune visibilité. Obligé vous allez courir d’après les scènes pour chercher des prestations. Mais.. Pensez à réunir toutes les conditions si possible avant de commencer les projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *