LA VIDEO « EVOR MIDON » DE SETHLO : DU N’IMPORTE QUOI REALISE PAR ATOMIK CORPORATION

SORTIES

Depuis un certain nombre d’années, les réalisateurs Togolais (enfin la plupart) ont acquis une connaissance ahurissante dans l’art de la réalisation. Ce talent leur a valu le triomphe de s’exporter au-delà des 56 600 km2 qui constituent la superficie de notre petit pays. De Steven AWUKU sur les projets des stars ivoiriennes Kiff No Beat à la structure Atomik Corporation sur quelques projets du Camerounais Mink’s et sur la totalité des réalisations vidéos de la rappeuse Milly Parkeur, le fossé  ne semble pas assez grand quand on se penche sur la qualité de service qu’offrent les deux entreprises. « Il n’y a rien à dire » ; c’est le genre de remarques positives que l’individu lambda peut donner quand il visionne une vidéo made by Atomik mais les choses ne sont plus les mêmes : Atomik n’est plus à la hauteur. Le récent projet sur lequel il a eu à bosser le prouve.

Il y a 7 jours, Sethlo a fait sortir un tout nouveau projet : il s’agit de son fameux titre Evon Midon sur lequel il a invité toute ‘sa famille’ à collaborer. Un fameux titre dansant qui prouve une fois encore que l’artiste a du talent même si ses éléments n’ont pas été à la hauteur. Le refrain assuré par Sethlo fait naitre des frissons et pour ce genre de sonorités, on s’attend à une vidéo officielle à la hauteur de son morceau Mon Médicament où on y voit de la pure magie. Ce n’est pas le cas. Le taff n’a pas été clean. La vidéo qui a duré 3 minutes 47 secondes est pleine d’incohérence et surtout des affirmations du genre : « Ce n’est pas sûr que c’est Atomik en personne qui a dirigé cette réalisation » qui n’est pas d’une part digne de la notoriété de Sethlo et d’autre de la popularité de Prudencio ETSE (Atomik).

La vidéo a été réalisée dans un désordre inconcevable. Des lieux utilisés au montage en passant par les figurants, on ne sent en aucun cas le caractère professionnel du réalisateur ; ni celui de Sethlo qui semble approuver cette médiocrité par excellence. En effet, le niveau atteint par Sethlo ne lui permet pas du tout de lancer ce genre de vidéos à caractères ordinaires et dire qu’il n’a aucune part de responsabilité dans ce massacre visuel serait vraiment une stupidité.

Une vidéo que le plus connu des animateurs radios Togolais Widsom DOTSE valide drolement dans un post sur son compte facebook: ce qui fait encore ressortir cette inobjectivité et le manque de vérité dont font preuve certains acteurs du domaine musical Togolais.

Revenons au montage. Les plans pris sont quasiment vieux tout comme les polices utilisés pour illustrer d’abord les noms des artistes et drôlement celui du titre : le monteur a donné un caractère ‘diamantaire’ à la sauce. La qualité des images n’est pas digne du siècle dans laquelle nous sommes et dans tout ce délire, c’est la dignité et la compétence du réalisateur qui est mise en jeu. Ce n’est pas du tout ce qu’on espère quand on apprend que c’est un tel talent qui tient le stabilisateur pour le clip d’un artiste envoûtant comme Sethlo. C’est une déception et une première pour Atomik Corporation et ça méritait une chronique objective et avérée. On n’ira pas jusqu’à dire qu’il s’agirait peut-être d’un défaut budgétaire, car la réputation précède le cout et l’artisan se reconnait à l’œuvre.

Bref,  Evor Midon c’est un bon morceau et une vidéo illustrative indéniablement médiocre. Vous l’avez surement compris. Bon projet pour Sethlo, mais il n’y a vraiment pas de quoi avoir peur comme le laisse entendre le titre. Ce que vous pensiez sans pouvoir l’exprimer, on l’a fait maintenant. « evor midon! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *